Stereolith.net » Finance » Investissement immobilier locatif : comment le financer ?

Investissement immobilier locatif : comment le financer ?

L’investissement dans le locatif est une solution idéale pour se garantir une retraite bien assurée. Le financement de ce projet peut s’effectuer de plusieurs manières. Cependant, il est conseillé d’en savoir plus à ce sujet afin de se garantir des profits, tout en se mettant à l’abri de mauvaises surprises. Voici les possibilités de financement qui s’offrent à vous.

Le financement au comptant

Dans un projet immobilier locatif, vous pouvez en effet acheter de vos propres poches un logement. Dans ce cas, vous payez comptant le bien, puis vous le mettez en location. Cependant, pour que cette option soit une réussite, vous devez disposer des moyens suffisants. Une fois que vous avez payé le logement et mis ce dernier en location, vous percevrez chaque mois un loyer. Cela vous permettra d’avoir des revenus réguliers qui seront toutefois soumis à l’impôt. Il ne faut donc pas perdre de vue cet aspect.

Par ailleurs, payer le montant total d’un bien immobilier de ses propres poches peut se révéler trop cher. Ce qui ne permet pas à tout le monde de choisir cette option. Si vous êtes dans le cas, vous avez en effet une autre possibilité très séduisante : le recours à l’emprunt. Cette solution vous permettra de réaliser des profits notamment sur le plan fiscal.

Le financement grâce à un prêt immobilier

Vous recherchez un moyen avantageux de financer votre investissement locatif ? Le recours à un prêt immobilier est la meilleure solution. Cette option dispose en effet de nombreux avantages.

Les avantages d’un prêt immobilier

L’un des avantages du crédit immobilier est qu’il vous permet de devenir propriétaire d’un bien qui vous serait difficile à payer comptant. Toute personne disposant d’un revenu salarial moyen ou faible peut entrer en possession de ce crédit. Cela peut donc vous permettre de financer immédiatement le logement que vous désirez et de le mettre en location par la suite.

Un autre avantage du prêt immobilier est également que vous avez de la souplesse dans vos finances. Vous n’aurez qu’à verser de petites sommes à la banque de manière régulière. De plus, lorsque vous déclarez vos loyers, les frais d’impôts peuvent y être déduits. Cette solution vous permettra ainsi d’optimiser considérablement votre fiscalité. Pour rappel, il existe différents crédits immobiliers qui s’adaptent à toutes les bourses.

Les différents types de prêts immobiliers

Crédit amortissable : cette formule est la plus courante. La mensualité de ce crédit intègre une partie des intérêts et une partie du capital. Au fil des remboursements, les intérêts diminuent et votre capital augmente. Afin de réduire vos impôts, vous pouvez enlever davantage d’intérêts d’emprunt de vos loyers.

Prêt in fine : ce prêt est réservé aux investisseurs immobiliers qui disposent de gros moyens financiers. Il leur permet de rembourser les intérêts comme pour le prêt amortissable et de s’acquitter du capital d’un seul coup à la fin. Ici, la mensualité ne porte que sur les intérêts et l’assurance.

En fonction de vos moyens, vous pouvez donc opter pour le type d’emprunt qui vous convient. En revanche, vous ne devez pas aller vers la première banque que vous trouverez pour effectuer un prêt immobilier. Vous devez prendre le temps de vous renseigner afin de faire le bon choix. Pour ce faire, n’hésitez pas à comparer le taux d’intérêt de plusieurs banques ou à solliciter l’aide d’un professionnel pour vous assister.