Stereolith.net » La santé » E-liquide : pourquoi et comment bien le doser ?

E-liquide : pourquoi et comment bien le doser ?

Selon une récente étude britannique dont les résultats ont été publiés dans la revue Addiction, une faible dose d’e-liquide dans la cigarette électronique pourrait entraîner des conséquences néfastes. Cela occasionne des bouffées plus régulières et plus longues pendant le vapotage. Toutefois, une forte dose n’est également pas recommandée. D’où l’importance de bien le doser afin d’éviter les risques.

Pourquoi faut-il bien doser l’e-liquide ?

Plusieurs facteurs sont à l’origine de la dépendance au tabac. Pour commencer, il y a le comportement. En effet, à travers le tabagisme, on adopte certains gestes qui finissent par devenir des réflexes. Il y a ensuite la dépendance psychologique. Ici, le besoin de fumer est provoqué par le stress. Enfin, il y a la dépendance physique provoquée par la consommation de nicotine. L’organisme du fumeur réclame donc régulièrement la dose quotidienne de nicotine à laquelle il est habitué. Le cerveau suscite le besoin irrépressible de prendre la nicotine.

Ainsi, le but de l’e-liquide et de la cigarette électronique est de résoudre le problème provoqué par ces trois facteurs réunis.

  • Comportemental : avoir quelque chose en main qu’on peut porter à la bouche.
  • Psychologique : vapoter en cas de stress.
  • Physique : répondre à la demande de nicotine émise par le cerveau. Lorsque le cerveau envoie le signal, il convient d’envoyer la dose sous peine de subir les conséquences comme les migraines, les tremblements, etc.

La substitution est une solution adéquate pour remédier au problème posé par le tabagisme. Cependant, cette alternative peut s’avérer dangereuse si le cerveau ne reçoit pas la bonne quantité de nicotine. Un faible dosage peut entraîner le sentiment de manque et les conséquences qui y sont liées. Un surdosage (cas rares) peut entraîner d’autres effets indésirables comme les insomnies, nausées, vertiges, etc. Par conséquent, il y a un risque que l’e-cigarette ne produise pas le résultat attendu et que le vapotage perde de sa crédibilité.

Comment bien doser l’e-liquide ?

L’unité de mesure de l’e-liquide est le milligramme et le millilitre, mais on peut aussi utiliser le pourcentage. L’indication 4 mg par exemple signifie qu’il y a 4 mg par ml de nicotine dans le mélange. 0,4 Mg indique que la nicotine est dosée à hauteur de 4 mg.

Avant de se lancer dans la préparation de l’e-liquide, il convient avant tout de déterminer son besoin quotidien de nicotine. Cette estimation peut se faire à partir de la quantité journalière de cigarettes à tabac consommée. Pour un fumeur dont la consommation quotidienne est de 5 cigarettes, ce besoin peut être estimé à 5 mg/ml. Par contre, si la personne fume entre 8 et 12 cigarettes par jour, la dose idéale de nicotine est comprise entre 9 mg et 12 mg/ml. Par ailleurs, si la quantité dépasse 15 cigarettes par jour, le dosage se situera entre 16 et 20 mg. Il faut noter que 20 mg correspond au dosage maximal autorisé.

Il faut souligner que seuls les laboratoires sont autorisés à manipuler la nicotine pure. Pour faire le dosage, il faut donc se servir des boosters de nicotine qui sont des flacons millimétrés contenant de 10 à 20 mg/ml. Ils sont neutres et ne contiennent aucun arôme. Une fois que l’on connaît la dose de nicotine nécessaire, il suffit de faire un calcul pour préparer la base e-liquide de nicotine.